Logo CSEM Logo CSEM

Intégration des capteurs solaires photovoltaïques dans des sites protégés Communiqué de presse

L’intégration des capteurs solaires photovoltaïques dans des sites protégés au niveau du patrimoine a souvent été un problème sans réelle solution. Un pas important a toutefoisété franchi dans le village fribourgeois d’Ecuvillens, où le toit d’une ferme a été équipé en première mondiale de panneaux solaires de couleur rouge terre cuite. Cette technologie développée par le CSEM (Centre suisse d’électronique et de microtechnique) et Issol Suisse permet ainsi à l’habitation de conserver pleinement son caractère originel. Le projet pilote d’Ecuvillens a pu voir le jour grâce à l’appui des services de l’Etat concernés, à savoir le Service de l’énergie et le Service des biens culturels, au soutien de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) et d’ÜserHuus, ainsi qu’à l’engagement de différents partenaires.

CSEM
Exemple d’intégration parfaite: panneaux solaires de couleur rouge terre cuite, projet pilote d’Ecuvillens, Canton de Fribourg (CH)

Au cours des dernières années, le CSEM a développé différentes approches pour transformer l’aspect visuel des panneaux photovoltaïques avec comme but de concilier les objectifs énergétiques, esthétiques et patrimoniaux. Une de ces innovations technologiques connaît aujourd’hui sa première application pratique avec la réalisation d’un projet pilote sur le toit de la ferme de M. Alexandre Galley à Ecuvillens. Les panneaux solaires installés, basés sur des cellules solaires « standard » en silicium cristallin, présentent une couleur homogène, proche des tuiles en terre cuite, et permettent à l’habitation de conserver pleinement son caractère originel tout en produisant un nombre maximum de kilowattheures.

Ce projet pilote a pu voir le jour grâce à l’appui des services de l’Etat concernés, à savoir le Service de l’énergie et le Service des biens culturels, ainsi que grâce au soutien de l’Office fédéral de l’énergie et d’ÜserHuus. Au niveau de la réalisation, la société ISSOL Suisse a accepté de jouer le jeu de cette petite commande limitée à 230 m2 de panneaux solaires, qui ont ensuite été montés par l’entreprise Solstis basée à Lausanne. Cette réalisation élargit fortement le potentiel de développement d’une technologie qui fait partie de l’arsenal à disposition pour réaliser les objectifs de la Stratégie énergétique 2050 de la Confédération.

Le développement du solaire photovoltaïque connaît une croissance phénoménale ces dernières années et la tendance n’est pas prête de s’arrêter, surtout depuis l’acceptation par le peuple de la Stratégie énergétique 2050 de la Confédération. A titre d’exemple, la surface installée dans le canton de Fribourg a pratiquement été multipliée par vingt durant les dix dernières années.

La production d’électricité de cette nouvelle installation pilote devrait se monter à 28 MWh par année, soit un rendement d’environ 20% inférieur à celui d’une technologie photovoltaïque traditionnelle. Avec ses 230 m2, l’installation d’Ecuvillens fournit l’équivalent de la consommation de huit ménages de quatre personnes, ce qui permet largement de couvrir les besoins de la ferme. Le solde sera restitué au réseau.

Les études pour ce projet pilote ont débuté en 2014, et il n’aurait pas pu se concrétiser sans l’engagement du propriétaire, la précieuse collaboration du CSEM, l’engagement des entreprises, l’accompagnement et le soutien financier du Service de l’énergie, de l’OFEN et d’ÜserHuus, ainsi que de l’ouverture des autorités en matière de protection du patrimoine.

L’avenir proche nous dira si le modèle élaboré à Ecuvillens fera école dans les sites protégés de Suisse et d’Europe, afin de démocratiser encore plus cette technologie qui participera grandement à atteindre les objectifs de politique énergétique nationale.

Informations complémentaires:

Olivier Curty, Conseiller d’Etat, Directeur de l’économie et de l’emploi, T +41 26 305 24 00
Serge Boschung, Chef de service, Service de l’énergie, T +41 26 305 28 46
Stanislas Rück, Chef de service, Service des biens culturels, T +41 26 305 12 85
Philippe Müller, Chef de la section Cleantech, T +41 79 467 37 60
Jacqueline Schindler et Stephen Wittkopf, ÜserHuus, T +41 79 917 81 31
Patrick Heinstein, Designer Industriel et Historien de l’architecture, CSEM T +41 78 742 45 05
Christophe Ballif, Directeur du PV-center, CSEM, T +41 78 870 69 73
Boris Luchessa, Directeur Commercial, ISSOL Suisse, T +41 32 580 01 09
Pascal Affolter, Directeur Associé, Solstis, T +41 76 399 66 39
Alexandre Galley, propriétaire, T +41 26 411 04 81

A propos du CSEM:

CSEM – des technologies qui font la différence
Le CSEM est un centre suisse de recherche et de développement (partenariat public-privé) spécialisé dans les microtechnologies, les nanotechnologies, la microélectronique, l’ingénierie des systèmes, le photovoltaïque et les technologies d’information et de communication. Le CSEM compte plus de 450 collaboratrices et collaborateurs hautement qualifiés, répartis entre les sites du CSEM à Neuchâtel, Alpnach, Muttenz, Landquart et Zurich.

Pour en savoir davantage, consultez le site www.csem.ch

 

Contact presse:

CSEM
Aline Bassin Di Iullo
Strategic Communication Manager
Tel. +41 32 720 5226
Mobile: +41 76 577 4489
Courriel: aline.bassin@csem.ch

CSEM
Florence Amez-Droz
Corporate Communication Manager
Tel. +41 32 720 5203
Mobile: +41 79 311 5116
Email: florence.amez-droz@csem.ch

Profil de l'entreprise Découvrez CSEM